• Christelle Desbordes

Comment bien choisir son biographe | 3 Repères

Vous souhaitez écrire votre autobiographie mais ne savez pas à qui confier votre projet ? C’est le moment pour vous de partager votre histoire mais vous avez peur d’engager la mauvaise personne ? Transmettre son parcours de vie dans un livre est plus facile lorsque l’on est accompagné par un professionnel de qualité. Voici quelques conseils pour bien choisir son biographe.



Une relation de confiance indispensable pour bien choisir son biographe


Écrire son histoire pour la transmettre à son entourage est une démarche importante. Pour que cette plongée au cœur de la mémoire devienne le livre d’une vie, l’étape du choix d’un biographe est essentielle.

Vous passerez de nombreuses heures ensemble, vous vous confierez à lui, il vous aidera à faire resurgir vos souvenirs. Vous lui laisserez les clés de votre parcours personnel et professionnel pour qu’il écrive l’ouvrage le plus juste possible.

Le secret de la réussite de votre projet d’écriture : choisir un biographe avec lequel vous vous sentez en confiance. Pour cela, entrez en contact avec un écrivain biographe et prenez le temps d’échanger avec lui. Présentez-lui votre projet, vos envies, faites-lui part de vos interrogations, de vos objectifs. Si le courant passe entre vous, rencontrez-le lors d’un premier entretien. Et si vous sentez qu’il est le professionnel de la situation, lancez-vous ! C’est lui dont vous avez besoin pour réaliser votre biographie.


À savoir : L’écrivain biographe a un devoir de discrétion et de confidentialité. Toutes les informations et documents que vous lui fournissez sont exclusivement destinés à la réalisation de sa prestation. Il ne les diffusera pas à des tiers sans votre autorisation. Avant d’entamer une collaboration avec lui, assurez-vous que cette clause figure bien dans les documents contractuels que vous signez.


Des tarifs clairs et une démarche professionnelle transparente


La transparence est l’une des clés de la confiance qui s’établit entre le biographe et son client. La nature des prestations qu’il propose, les tarifs qu’il pratique et sa façon de procéder doivent être clairement exposés pour qu’un partenariat sain soit envisageable. Si ces informations ne sont pas disponibles en ligne, il doit vous les transmettre avant le début de votre collaboration. Lors de vos premiers échanges, il expose sa démarche, le déroulé des séances qu’il vous propose, sa méthode de transcription et d’écriture, sa grille tarifaire. Rien de mieux qu’un cadre précisément défini pour mener à bien un travail d’envergure tel que l’écriture du récit de sa vie.

Pour en savoir plus sur ma démarche de biographe : Biographie | Écrire son histoire pour la transmettre aux autres


À savoir : Lorsque vous entamez une collaboration avec un biographe professionnel, il vous fait signer un contrat ou des conditions générales de vente qui rassemblent vos engagements mutuels tout au long de la prestation. Cette étape un peu formelle est néanmoins indispensable pour assurer le bon déroulement de votre coopération.


Le code d’éthique professionnelle du SNPCE


Pour bien choisir son biographe, il est rassurant de faire appel à un professionnel affilié à un organisme reconnu. C’est le cas par exemple du SNPCE (Syndicat National des Prestataires et Conseils en Écriture). Vous serez ainsi certain d’engager un écrivain professionnel, officiellement déclaré, et qui réalise un travail de qualité. Les membres du SNPCE s’engagent à respecter un code d’éthique professionnelle constitué de quatre grands principes.


Une exigence de qualité

L’écrivain doit avoir suivi une formation approfondie et posséder une expérience solide dans son domaine. Les compétences exigées sont notamment : une excellente maîtrise de la langue française, des qualités rédactionnelles, une bonne capacité d’écoute et un sens de l’analyse développé. Il s’engage à mettre régulièrement à jour ses connaissances. Il définit enfin ses propres limites afin de ne pas intervenir dans un projet qui dépasse ses compétences ou contrevient à sa déontologie.


Des obligations légales

Le professionnel exerce en toute légalité. Son activité est officiellement déclarée et il souscrit aux assurances obligatoires. Il agit dans le respect de la législation et présente à ses clients des conditions générales de vente correctement rédigées. Il s’engage enfin à respecter le code d’éthique ici présenté.


Des engagements solides envers ses clients

L’écrivain affiche et respecte ses tarifs. Il observe un devoir de confidentialité et ne divulgue aucune information transmise par ses clients sans leur accord. Il propose un service de qualité et met à disposition de sa clientèle les moyens nécessaires à la correcte réalisation de sa prestation. S’il ne peut respecter ce code d’éthique avec un client, il peut faire jouer une clause de conscience pour refuser un contrat.


Une loyauté envers ses confrères

Le prestataire en écriture s’engage à soutenir ses collègues, à les conseiller et à leur venir en aide, dans la mesure de ses capacités. Il bannit toute concurrence déloyale et tout dénigrement gratuit de ses confrères.


Voilà, vous avez désormais toutes les clés en main pour bien choisir votre biographe. À vous maintenant de trouver la personne qui vous convient et saura vous accompagner dans l’écriture de votre récit de vie !


Pourquoi pas moi ? Pour en savoir plus : Christelle Desbordes | Mon parcours en quelques mots